article

Tanguy de Laubier

Président-directeur général

Publications

 

Chaque année dans le monde, les marques investissent 50 fois plus dans la publicité que dans la relation client. Autrement dit, elles semblent, pour la majorité d’entre elles, accorder bien plus d’importance à la conquête et à la séduction qu’à la fidélisation de leurs clients. La Saint Valentin le 14 février, tout le monde connaît. La Saint Fidèle le 24 avril, tout le monde s’en fiche ?

 

Et pourtant, la relation client peut être une formidable source de valeur : c’est certainement aujourd’hui le levier de différenciation le plus efficace dans un univers concurrentiel toujours plus féroce. Chez BlueLink, nous sommes persuadés que les marques qui réussissent sont celles qui placent la relation client au cœur de leurs priorités. Mais les entreprises éprouvent des difficultés à en démontrer de manière concrète un réel retour sur investissement.

 

Pourtant certaines marques ont bien compris l’importance d’une relation client réussie : nos clients, que nous accompagnons au quotidien. Notre volonté est de convaincre d’autres entreprises en leur démontrant que la relation client peut être source de profits. Au-delà de cette notion de retour sur investissement, notre souhait est également de rendre ses lettres de noblesse au secteur, trop souvent décrié ou relégué au second rang. La relation client devrait devenir la préoccupation numéro un des entreprises. Plus que le produit ou le service, c’est elle qui peut désormais faire toute la différence entre deux marques.

 

Tanguy de Laubier, P-dg de BlueLink

 

partager